Accompagnement de carrière

Les organisations ont conscience que des collaborateurs motivés contribuent énormément au(x) succès de leur entreprise. Il est toutefois important que ces collaborateurs puissent continuer en permanence à se développer et à s’améliorer. Le recours à un accompagnateur de carrière externe peut offrir une plus-value à cet égard. Vos collaborateurs ont la possibilité de jauger leurs talents, qualités et idées/perspectives futures dans un environnement sûr, objectif et neutre.  

Prenez contact avec nous

Au cours des décennies à venir, il y aura davantage de travailleurs qui partiront à la retraite que de jeunes qui entreront sur le marché du travail. Ce phénomène entraînera incontestablement une pénurie sur le marché du travail et une lutte pour conserver au sein de votre entreprise suffisamment de travailleurs axés sur les compétences. Des travailleurs choisiront votre organisation ou y resteront si vous pouvez tracer et garantir un plan de carrière intéressant.
En tant qu’expert agréé en accompagnement de carrière, Ucare peut vous épauler de façon professionnelle et ciblée dans le cadre de tels parcours de carrière.

En général, ce type d’accompagnement de carrière externe est une solution sur mesure pure et dure. En concertation avec l’employeur et le travailleur, les objectifs et les moyens sont discutés préalablement.
À l’aide de différents outils et méthodes, nous tentons avec le travailleur d’obtenir une idée des objectifs de carrière.

Employeurs et utilisation de chèques-carrière

Pourquoi un accompagnement de carrière ?

Chacun au sein d’une organisation peut avoir besoin d’un accompagnement de carrière externe ciblé.
Dans ce cadre, nous vous donnons quelques exemples reconnaissables de situations dans lesquelles Ucare a aidé employeurs et travailleurs dans leur politique de carrière :

  • Vous avez plusieurs potentiels élevés qui n’ont finalement pas fourni les prestations escomptées. Néanmoins, vous souhaitez absolument les conserver. Comment les motivez-vous et comment voient-ils leur avenir ?
     
  • Les travailleurs âgés doivent continuer à travailler plus longtemps. Comment faites-vous appel à eux et comment restent-ils impliqués positivement dans leur travail ?
     
  • Un travailleur souhaite évoluer dans sa carrière depuis un moment, mais a des doutes et des questions à ce sujet.
     
  • Plusieurs départements au sein d’une entreprise sollicitent les meilleurs éléments.
    Pour quel département le collaborateur lui-même opte-t-il ?
     
  • Un travailleur souhaite rester dans votre entreprise, mais privilégie un tout autre département ayant un profil de compétences différent. Quelles sont les chances de réussite ?

En tant qu’employeur, vous pouvez promouvoir le « chèque-carrière » auprès de vos collaborateurs. Vous pouvez en effet agir en tant que « tiers payant ».

Le chèque-carrière est un outil pour le travailleur ou l’indépendant lui permettant de chercher des réponses aux questions liées à sa carrière et son développement personnel.
Le travailleur décide lui-même quand et comment il demande le chèque-carrière. Le gouvernement flamand parraine/soutient/subsidie ainsi le travailleur pour qu’il prenne lui-même sa carrière en main. À cet effet, chaque citoyen flamand bénéficie tous les six ans de deux chèques-carrière de 4 heures d’accompagnement. Ainsi, il peut lui-même décider du moment auquel il a besoin de ce soutien. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site web du VDAB : www.vdab.be/loopbaanbegeleiding

En tant qu’employeur, vous pouvez agir comme tiers payant ou parrain. Cela signifie qu’un employeur peut proposer de rembourser la quote-part personnelle (40 euros par chèque-carrière), comme mesure de soutien au développement personnel de ses travailleurs, en plus des initiatives (formation, coaching, etc.) qu’il propose sur le lieu de travail (donc pas en remplacement ou dans le cadre de ces initiatives).

Centre de carrière agréé Ucare

Conditions des chèques-carrière

En tant que partenaire RH, nous sommes également un centre de carrière mandaté. Vous pouvez proposer le chèque-carrière à vos collaborateurs et les renvoyer vers nous en tant que partenaire de confiance. Nos coachs de carrière les recevront selon la procédure suivante.

Dans ce contexte, les conditions ci-dessous doivent être respectées.

  • Un employeur ou le centre de carrière ne peut exercer aucune pression sur les travailleurs pour qu’ils prennent un chèque-carrière.
  • Un travailleur peut choisir à quel moment il accepte et échange son chèque.
  • Un travailleur peut choisir auprès de quel centre il échange son chèque. Cette décision ne peut avoir aucune conséquence pour le travailleur.
  • Un travailleur doit être conscient qu’il n’a droit qu’à deux chèques-carrière de quatre heures pendant six ans. S’il échange un chèque-carrière, il ne peut demander un nouveau chèque que six ans après le début du premier accompagnement.
  • Il ne peut y avoir aucun échange entre l’employeur et le centre de carrière concernant l’accompagnement ou le contenu de l’accompagnement.
  • L’accompagnement dont bénéficie le travailleur via le chèque-carrière ne peut en aucun cas remplacer celui que l’employeur devrait offrir (comme l’outplacement, les formations théoriques et pratiques, l’accompagnement en cas de restructuration, le recrutement et la sélection, le coaching personnel, etc.).
Il existe un courrier dont vous pouvez vous servir pour informer vos collaborateurs de votre initiative de parrainer leur développement personnel. Nous vous le fournissons sur demande.