5 novembre 2019

Employer branding

5 choses que vous ignoriez encore à propos de «l’employer branding»

Vous avez du mal à garder vos employés et à attirer des candidats forts ? Vous recevez de plus en plus de plaintes concernant le stress et la charge de travail ? Vous regrettez votre équipe supermotivée d’il y a quelques années ? Vous n’êtes pas le seul à avoir des soucis en matière de ressources humaines. Mais il n’y a aucune raison de rester avec ces soucis. Votre employer branding ne fonctionne pas ? Alors, il est temps de procéder à une évaluation, de changer et de réessayer.

Les soucis en matière de politique du personnel ne sont pas nouveaux. Mais les raisons et la façon de les aborder ont changé. Pensez notamment aux représentants de la génération du millénaire qui envahissent le marché du travail. Débordants d’enthousiasme à l’idée de faire carrière, mais moins enclins à accepter des structures rigides et à suivre aveuglément des directives.

Voici quelques notions à propos de l’employer branding qui vous aideront à retrouver une équipe de pointe :

1. Qui dit « employer branding » dit « bouche à oreille »

La communication externe de votre entreprise doit être bien au point, cela va sans dire. Mais l’employer branding, c’est bien plus qu’un stand voyant à un salon de l’emploi ou une annonce originale dans un cahier de recherche d’emploi. Les récits authentiques de vos employés ont un impact positif bien plus important sur votre recrutement.

2. Une entreprise attentive à l’équilibre travail-vie privée est une entreprise « sexy »

Les jeunes qui vont pourvoir vos postes vacants travaillent pour vivre. Pas l’inverse. Ce qui les attire chez un employeur ? Des horaires de travail flexibles, une écoute, suffisamment de responsabilités et de confiance, une structure organisationnelle horizontale et des possibilités de développement personnel.

3. Les meilleurs ambassadeurs, ce sont des employés motivés

Que racontent vos employés sur leur travail lors des fêtes de famille ou quand ils sortent au café ? Celui qui est fier de son travail preste non seulement mieux, mais il présente aussi votre entreprise sous un meilleur jour auprès de l’extérieur. L’employer branding, c’est donc en grande partie « prendre soin de ses employés ». Un lieu de travail agréable, des activités par lesquelles vous impliquez votre personnel, des encouragements sincères… voilà des petites choses importantes.

4. Investir dans les points forts et les talents, cela rapporte

Chez ITZU, le concept des valeurs fortes est bien ancré. Pour la simple et bonne raison que cela marche. Aussi bien pour la rétention de personnel que pour le recrutement. Les candidats ne se sentent pas attirés vers une « entreprise qui a faim de talents ». Par contre, ils aiment faire partie d’une « entreprise qui est pleine de talents ». Investir constamment dans le développement de talents au sein de votre organisation, tel est donc le message.

5. Les candidats sont de plus en plus comme des clients

De la même façon que vous écumez le marché du travail à la recherche de talents, les candidats prennent leur temps pour voir quelle entreprise mérite leur engagement. Autrement dit, la « guerre des talents » continue à faire rage. Abordez dès lors les candidats à l’emploi de la même manière que des clients potentiels : affichez vos réalisations, insistez sur votre bonne réputation et votre expertise interne inégalable.

Terug naar overzicht Article suivant