28 octobre 2020

Combien coûte un parcours d’outplacement  ?

Vous avez licencié un travailleur ? En tant qu’employeur, vous devez, dans certains cas, l’aider à trouver un nouvel emploi. En notre qualité d’agence d’outplacement agréée, nous passons en revue les coûts d’un parcours d’outplacement pour l’employeur et faisons le point sur leur prise en charge.

Un employeur est tenu d’offrir un reclassement aux travailleurs licenciés âgés de 45 ans ou plus (avec au moins un an d’ancienneté). Cette obligation d’outplacement s’applique aussi aux travailleurs dont le préavis ou le délai de rupture est d’au moins 30 semaines, indépendamment de leur âge. Pour ce type de parcours d’outplacement, mieux vaut faire appel aux services d’une agence reconnue comme Itzu Career. 

un parcours d’outplacement  ?

Qui paie le reclassement professionnel ?

En cas de délai de préavis de 30 semaines ou plus, les frais de reclassement sont à la charge de l’employeur.

Combien payez-vous ?

L’offre minimale est de 1 800 euros pour le parcours collectif (en groupe) et de 5 500 euros pour le parcours individuel (coaching individuel). Vous pouvez également opter pour un coaching hybride (combinaison d’heures individuelles et d’heures collectives). Contactez-nous pour en connaître le tarif.

Le préavis est d’au moins 30 semaines ? Une autre règle s’applique : la valeur de la proposition de reclassement doit être égale à 1/12e du salaire annuel brut, avec une valeur minimale de 1 800 euros. Le salaire annuel brut est calculé sur la base de l’année civile qui précède le licenciement.

Si vous licenciez un travailleur avec des indemnités de rupture d’au moins 30 semaines, vous avez le droit de retenir 4 semaines de salaire et d’utiliser ce montant pour financer une partie de l’outplacement. Attention : 4 semaines de salaire n’équivalent pas à 1/12e du salaire annuel brut. Le montant égal à 1/12e du salaire annuel brut est plus élevé que les 4 semaines de salaire parce qu’il inclut tous les avantages (congé, 13e mois, chèques-repas, voiture, etc.).

Il y a plusieurs exceptions à cette règle :

  • en cas de licenciement collectif, une partie des frais de reclassement est remboursée par l’Office national de l’emploi (ONEM) ;

  • lors d’une faillite, le parcours d’outplacement est pris en charge par le fonds social d’intervention ;

  • dans certains secteurs (horeca et construction notamment), un fonds sectoriel d’outplacement intervient. N’oubliez pas de consulter votre commission paritaire !

Quels facteurs déterminent le coût de l’outplacement  ?

On nous demande souvent combien coûte l’outplacement pour une entreprise ou un commerce. Il n’existe pas de réponse univoque, car c’est souvent l’employeur qui choisit le parcours de reclassement qu’il propose.

Un programme d’outplacement valable consiste en 60 heures d’accompagnement réparties sur 12 mois. Un trajet de reclassement peut être individuel, collectif ou hybride. Prenez contact pour connaître les différentes possibilités.

Choisissez un outplacement professionnel

L’objectif de l’outplacement est d’aider le collaborateur à retrouver un emploi. Une belle valeur ajoutée pour lui, mais aussi pour l’image de votre entreprise. Sans compter qu’il s’agit d’une bonne motivation pour les collaborateurs qui restent.

Nos coaches en outplacement chevronnés savent parfaitement de quelle(s) formation(s) le travailleur licencié a besoin pour se réinsérer sur le marché du travail. De plus, en tant qu’agence reconnue, nous nous conformons à toutes les exigences réglementaires et vous déchargeons des tâches administratives !

Terug naar overzicht Article suivant